Sorti en 2019 probablement suite au scandale de l'ecole veterinaire du premier mais increvable et douteux ministre Abe, le film semblait interessant. Cependant le Japon n'est pas vraiment le pays du film politique et le cinéma bien souvent pieds et points lies aux forces du business depuis la fin des contestataires des années 70. Le film politique tourne très souvent au melo douteux ...

Le film decrit l'enquete d'une journaliste (asiatique non japonaise ayant grandit aux USA) travaillant dans un journal de Tokyo. Le sujet de l'enquete est un projet d'ecole de médecine douteux du gouvernement. Ce projet aux fonds douteux semble abandonne par le gouvernement mais Erika recoit des fuites anonymes laissant penser que le projet n'est pas abandonne mais déguiser sous la forme d'un autre projet.

De l'autre cote de l'histoire un jeune fonctionnaire qui vient d’être mute au cabinet de la sécurité intérieure, le naicho. Il devient l'interlocuteur involontaire de Erika suite au suicide de son ex et aime supérieur. Il va découvrir le fond secret du gouvernement japonais ou la maître mot est soumission.

Sur le fond l'affaire est plausible, l’enquête un peu rapide mais pas mal faite, mais le plus intéressant du film est vraiment les deux acteurs principaux, Sugihara et surtout Erika. Ils incarnent parfaitement leurs personnages avec leurs forces et leurs faiblesses et tiennent parfaitement le film. A note que Erika est jouée par une actrice coréenne (on entends son accent), je ne sais pas si elle l'a fait a la Testud (Stupeur et tremblement ou elle avait appris les dialogues en japonais par cœur sans parler la langue), je suppose qu'elle parle le japonais (les 2 langues étant relativement proches) mais je dois chercher les détails.

Le film est vraiment très bien,  mais cependant le plus déprimant est que ce genre d'affaire sortent régulièrement sous le règne de Abe 1er, la politique est très mal vue mais au final tout le monde s'en fout plus ou moins. On laisse ces tristes sirs gérer au mieux les affaires du pays, tant que la paix règne, que il y a des miettes a lécher, on courbe l’échine et on regarde les magouilles des gens d'en haut.

 

Avec :

La journaliste -  Erika Yoshioka : Shim Eun-kyung
Le fonctonnaire -  Tori Matsuzaka : Takumi Sugihara
Sa femme - Natsumi Sugihara : Tsubasa Honda (avec vraiment un role d'epouse japonaise ...)
Le collegue de Erika -  Daisuke Kuramochi : Amane Okayama
Le chef journaliste : Tamotsu Sekido :  Tomohiro Kaku
L'horrible fonctionnaire - Tomoya Tada :  Tetsuji Tanaka