Higashino est peu traduit en France mais il est urgent de le découvrir et surtout ce diabolique roman.
Tout commence de façon assez classique, une jeune mère vit seule avec sa fille, ayant eu une vie assez difficile divorces, petits boulots, etc ..
Elle essaye de se refaire une vie en étant employée dans un restaurant de plat à emporter (bento) monté par d'ex collègues.
Le vie n'étant pas simple son ex mari, brutal et oppressant réapparait dans sa vie et la harcèle, tout ca finira par le meurtre "accidentel" de ce tyran qui laisse mère et fille dans l'embarras.
C'est à ce moment que survient Mr Ishigami, mathématicien de génie et voisin de Yasuko (la meurtrière) dont il est secrètement amoureux. Il décide de maquiller le meurtre pour sauver l'élue de son coeur.

suspectX.jpg
Sur la route de l'enquête se trouve professeur Yukawa physicien brillant à l'esprit curieux qui se trouve être un ex compagnon de fac de Ishigami.
Berner la police est un jeu d'enfant pour Ishigami mais Yukawa ne peut se résoudre aux déduction simplistes de celle ci et décide de mener son enquête auprès de son ancien ami.

La joute des logiques des deux principaux protagonistes les poussera à aborder des thèmes plus subtil et par paraphrase mathématiques se donner des indices.
L'enquête est bien menée, les personnages sont consistants et le roman réserve de bonnes surprises au lecteur pour aller vers un final aussi bref que surprenant et surtout assez bouleversant.

A noter une bonne traduction (Sophie Refle) qui ne gâche rien au roman.