La fresque enorme "Crhysanteme et guillotine"  m'a fait découvrir le réalisateur, Takahisa Zeze et  j'ai regarde ce film qui est un peu l'oppose, court (70mn) , presque huit clos, légère tendance pink eiga et surtout très mystérieux.

L'histoire n'est pas très claire et tourne autour des histoires de sexe pas très folichonnes, l'actrice principale s'enfuit d'un hôpital pour finalement aller au love hôtel avec un futur père (qui achète un vêtement pour son futur bébé avant d'aller au love hotel avec la call girl), furieusement a la recherche d'un petite passe. Pourtant dans cet hôtel rien de très gai, ça se passe, froid, glaçant mais ce n'est que le prologue.

J'ai beaucoup apprécié l'image et la réalisation en général qui colle parfaitement a l'histoire.

Le film est vraiment dur a décrire, une femme, des hommes, du sexe, du sang mais aussi une station a essence, une femme trisomique au rôle trouble et  un poisson (raigyo) ...

Cette ambiance si particulière, le grains de l'image, la couleur, les énigmatiques personnages créent un atmosphère qui aspire le spectateur. Difficile de vraiment comprendre mais c'est une expérience sensorielle, un peu lugubre, mais vraiment captivante.

 

Realisateur     Takahisa Zeze

Moe Sakura      Noriko Takahara
Takeshi Itô     Kazuaki Takahara
Takuji Suzuki   Hiroyuki Yanai